Successeur : avez-vous les qualités d’un chef d’entreprise ?

Successeur : avez-vous les qualités d’un chef d’entreprise ?

Partager cet article

Sommes-nous tous aptes à devenir chefs d’entreprise au masculin ou au féminin, dans le monde digital qui nous entoure et qui voit fleurir l’entrepreneuriat sous toutes ses formes ?

Savoir décider pour agir, savoir aller à l’essentiel, être à la fois visionnaire et pragmatique, se tenir à l’écoute, se montrer particulièrement travailleur, tout en sachant conserver un bon niveau d’équilibre personnel…

Le savoir-être de l’entrepreneur est fondamental et se travaille en termes d’attitudes et de posture. Nous vous livrons ci-après 5 bonnes pratiques qui nous paraissent essentielles pour cultiver les qualités d’un chef d’entreprise.

Exploitez 5 valeurs pour faire durer votre entreprise

Cinq qualités essentielles constituent l’état d’esprit nécessaire à avoir pour pérenniser son entreprise :

  1. le sérieux : car on ne fait pas d’affaires durables sans tenir ses engagements.
  2. la persévérance : car il faut savoir garder le cap et ne pas baisser les bras devant les difficultés.
  3. la passion :car elle suppose non seulement le travail bien fait, mais aussi l’innovation et la remise en cause permanente sans jamais se sentir contraint.
  4. l’écoute : car on apprend beaucoup si ce n’est tout auprès des autres.
  5. le partage : car « plus on partage, plus on possède, voilà le miracle ».

Si l’une de ces valeurs vient à manquer, l’entreprise se verra tôt ou tard handicapée pour poursuivre son développement dans le temps avec sérénité.

Utilisez le bon sens paysan ou l’intuition pour conforter votre décision d’entrepreneur

Le bon sens paysan (le BSP) c’est votre intuition simple qui coule de source. Si la première idée n’est pas forcément la meilleure, en général c’est la plus logique, la plus directe, la plus essentielle.

Il est naturel de chercher à dépasser sa première impression, le premier stade de l’idée.

On aura alors tendance à la développer, c’est à dire à la sophistiquer, à l’intellectualiser, à l’enrichir de détails. La complexité peut être bénéfique dans certains cas, mais le plus souvent « plus c’est simple et plus ça marche ! ».

Alors n’oubliez jamais le BSP.

Utilisez votre plein potentiel, en vous appuyant sur votre parcours personnel

Vous devez vous posez la question : « mon potentiel est-il véritablement mis en œuvre ? »

Faites toujours la mesure de l’écart entre ce que vous êtes aujourd’hui et ce que vous pourrez devenir demain. Efforcez-vous au fil des jours et des années à combler cet écart.

Sachez prendre le temps du recul sur vous même. Allez dans un endroit ou vous vous sentez bien chaque fois que vous éprouvez le besoin de réfléchir avant de prendre une décision importante : en bord de mer, à la campagne … Un endroit ou vous pourrez vous recueillir et vous posez les bonnes questions afin d’avoir les bonnes réponses.

Toutes vos expériences vont vous servir. Vous êtes beaucoup plus fort que ce que vous croyez et beaucoup moins fort que ce que vous serez. L’important c’est de croire en vous et en vos objectifs.

Utilisez votre plein potentiel, en vous appuyant sur votre parcours professionnel

On a pu apprendre la technique ou le commercial ou la gestion financière avant de créer ou de reprendre une entreprise. Néanmoins le métier de chef d’entreprise ou d’entrepreneur n’a rien à voir avec celui d’un salarié hautement qualifié, ni d’un cadre supérieur ni d’un expert dans son domaine particulier de compétence.

N’hésitez pas à remettre en question vos anciens réflexes professionnels, mais sachez puisez vos forces dans le meilleur de vos compétences avec un mental de champion, et toutes les portes s’ouvriront. Vous devez exploiter deux savoir-faire fondamentaux :

  1. Les compétences . Cela consiste à exploiter celles que vous maîtriser le mieux, à vous former sur vos points faibles, et à transmettre votre savoir-faire à vos collaborateurs, ou futurs collaborateurs.
  2. Le comportement . Vous devez être : sûr de vous, ouvert, à l’écoute, aimable, sympathique, rigoureux et surtout … soyez sincère !

Restez vous même et passez votre vie à vous améliorer.

Le métier de chef d’entreprise s’apprend un peu tous les jours !

Un entrepreneur ou dirigeant d’entreprise n’est pas forcément allé à l’école des managers. Il apprend aussi sur le tas et rien ne remplace l’expérience acquise sur le terrain. Encore faut-il qu’il soit conscient qu’il faut apprendre son métier tous les jours.

Aussi grandes ses compétences soient-elles, il reste deux particularités à faire progresser continuellement : le pragmatisme et le charisme.

« Il vaut mieux promettre peu et faire plus que promettre beaucoup et faire moins ».

« Avant l’action doutez toujours de vos plans. Pendant l’action, le doute n’est plus permis. Après l’action, analysez votre méthode et devenez encore plus compétent ».

Bonne route dans la grande aventure de l’entrepreneuriat !

PUBLIÉ LE :
CATÉGORIES : Posture du Dirigeant